Evoluer dans un environnement social sain

5092007

Nos relations interpersonnelles nous font parfois vivre bien des souffrances : humiliation, abus et manipulation, par exemple. Par bonheur, les bienfaits que nous en retirons sont également nombreux : appartenance, socialisation, apprentissage et loisir.

Les autres nous influencent donc de manière positive ou négative.

Or, si les membres d’un groupe que vous fréquentez vous font souffrir, deux choix s’offrent à vous. L’option la plus difficile consiste à changer la manière d’être et de penser de toutes ces personnes. Mais, comme vous le savez sûrement déjà, cet objectif est à peu près impossible à réaliser :

L’autre option , beaucoup plus réaliste, consiste à changer de groupe. Bien sûr, il n’est pas facile de quitter ceux et celles que l’on est habitué de fréquenter. Il n’en reste pas moins que c’est la meillure chose à faire si ces personnes vous font souffrir en ne vous respectant pas, par exemple.

Dans ce cas, cependant, il importe de s’assurer que ce sont bel et bien les autres qui nous nuisent. Comme nous avons pu le voir (…), nous sommes souvent la cause de nos propres malheurs. Si c’est le cas, le fait d’accuser les autres et de changer nos fréquentations n’améliorera strictement rien !

Il faut être bien certain de ce que nous faisons avant de changer nos fréquentations. Le groupe est il la cause réelle de nos problèmes ? Une rupture trop rapide peut etre déstabilisante. Le mieux constite peut etre à fréquenter progressivement des personnes plus saines. Ainsi, avec le temps, nous finirons par appartenir à un groupe de personnes respectueuses avec qui nous prendrons plaisir à grandir. (…)

Source : Qui suis-je ? Nicolas Sarrasin







Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres