Films & séries traitant le sujet des troubles psys

16012008

Films

Cyborg

Anna M sur l’érotomanie..

«Lars et l’amour en boîte» avec Ryan Gosling

Rain man sur l’autisme

Thomas est amoureux sur l’agoraphobie

« Mister jones » ( trouble maniaco depressif)

« 37,2 le matin » (trouble borderline)

Fight club sur la schizophrénie

« je suis timide mais je me soigne »

Vol au-dessus d’un nid de coucou avec Jack Nicholson

Complots » avec Mel Gibson, qui souffre de paranoïa.

COPY CAT, avec Sigourney Weaver

Peur primale.

The Hours.

Beautiful Mind.

Les associés de Ridley Scott

 

Memento

The Jacket

Tarnation

Donnie Darko wink
K-pax

Girl Interrupted, « Une vie volée » avec Wynona Ryder, Angelina Jolie et Clea DuVall – d’après le bouquin du même nom.

The bug (Paranoïa)

 

Séries :
Dexter

La série Monk

 

Mangas :

Sky animes.com

 

 

 

 




Questionnaire sur les intelligences multiples

13092007

Veuillez attribuez une note de 0 à 10 à toutes les phrases listés ci-dessous. Vous donnerez la note la plus élevée à celles qui vous semblent correspondre tout à fait à votre comportement quotidien et une note moindre à celles qui ne ne correspondent qu’en partie ou pas du tout.

Par exemple, si je prends la première phrase : « j’aime lire des livres et des magazines », qu’effectivement j’adore ça et qu’il ne se passe pas un jour que je ne lise pas au moins un chapitre, alors je vais noter 9 voire 10/ S’il ne m’arrive que de temps en temps d’aimer prendre un moment pour la lecture alors je ne noterai que 4 ou 5. Il se trouve que je n’aime pas lire du tout, alors je noterai 1 ou même 0.

En faisant la somme des points attribués, vous aurez, pour chaque type d’intelligence , une note sur un maximum de 100 points. Vous aurez ainsi une idée de type d’intelligence dominant chez vous et de celui qu’il vous faudrait envisager de travailler pour la développer davantage. Car chaque type est important dans un domaine ou dans un autre.

 

Intelligence verbale

Note sur 10 :

1 – J’aime lire des livres et des magazines

2 – j’aime parler à des groupes

3 – J’ai un bon vocabulaire

4 – J’aime les jeux de mots et les calembours

5 – J’expose facilement mon point de vue

6 – Ca me plairait d’écrire des livres ou des articles

7 – Je me rappelle facilement ce que les gens me disent

8 – J’ai le sens de la répartie

9 – J’aimerais animer les débats

10 – J’aime bien faire des jeux avec des mots genre mots croisés ou mots fléchés.

Total : …/100

 

L’intelligence mathématique ou logico-mathématique :

1 – J’aime les jeux mathématiques

2 – J’aime planifier ce qu’il y a à faire avant de me lancer dans une activité.

3 – J’ai toujours aimé les mathématiques à l’école

4 – Je suis assez bonne en calcul mental

5 – Je fais rapidement mes comptes lorsqu’il s’agit de rendre la monnaie

6 – Je peux facilement me passer de calculette pour les calculs quotidiens

7 – J’aime la précision dans les mesures

8 – Quand quelqu’un me parle j’aime que son discours soit précis et logique

9 – J’aime tenir ma comptabilité personnelle

10 – Mes estimations de temps ou de distance sont souvent justes

Total : …/100

 

L’intelligence musicale :

1 – Je peux retenir facillement et répéter un air de musique que j’entends

2 – J’aime fredonner des chansons

3 – Je peux jouer d’un instrument de musique

4 – La musique aide à me relaxer

5 – Lorsque j’entends une musique je ne peux m’empêcher de battre la cadence

6 – Je me souviens de nombreuses chansons de mon enfance

7 – Lorsqu’on ait de fausses notes avec un instrument je m’en rends compte immédiatement

8 – Je suis plutôt sensible aux sonorités d’une voix, cela m’aide à me faire une idée de mon interlocuteur

9 – J’ai l’impression que j’apprends plus facilement quelque chose si je mets un fond musical

10 – Je vais plusieurs fois dans l’année à un spectacle musical

Total : …/100
L’intelligence spatiale dite aussi parfois intelligence visuelle

1 – Lorsque quelqu’un explique quelque chose j’aime bien quand il fait des schémas sur un tableau : cela me permet de mieux comprendre de quoi il est question

2 – J’ai plusieurs stylos de couleurs différentes avec moi et je m’en sers facilement pour écrire et illustrer mes textes

3 – Je suis très sensible au bon assortiment des couleurs et des vêtements

4 – Je retrouve facilement mon chemin et je me suis rarement perdue quelque part

5 – Je suis très forte pour sortir des labyrinthes

6 – Je peux facilement imaginer un objet sous différents angles

7 – J’aurais aimé être architecte

8 – J’apprécie particulièrement la façon dont l’artiste a travaillé la lumière dans un tableau

9 – J’aime bien dessiner des personnages ou des paysages

10 – Je vais au moins une fois dans l’année voir une exposition de tableaux ou de photos

Total : …/100

 

L’intelligence kinesthétique :

1 – Je suis douée pour les sports

2 – J’aime m’exprimer par le mouvement

3 – J’aime être dans l’action, je n’aime pas rester immobile

4 – J’aime travailler avec mes mains

5 – Je suis assez douée pour le mime

6 – Je comprends mieux en faisant qu’en lisant ou en écoutant une explication

7 – Ca me plairait de faire du modelage

8 – J’aime danser, même toute seule

9 – Le sens du toucher est important pour moi (je touche facilement les objets où les personnes

10 – Je pratique régulièrement au moins une activité physique

Total : …/100

 

L’intelligence interpersonnelle :

1 – J’ai beaucoup d’amis et de relations

2 – Je travaille mieux quand je suis en équipe

3 – Je me fais facilement des amis

4 – Je m’intéresse à ce que vivent les autres cultures

5 – J’aime partager mes idées avec les autres

6 – Même à la maison, je préfère regarder un film ou une émission télé avec d’autres plutôt que toute seule

7 – Je me sens plus tonique quand je suis avec d’autres personnes

8 – Je parle facilement de ma vie avec mes amis

9 – Je prefère très nettement les sports d’équipe plutôt que les sports individuels

10 – Je fais partie d’au moins deux associations ou clubs

Total : …/100

 

L’intelligence intrapersonnelle :

1 – Je me sens bien avec moi même, j’aime prendre le temps de réfléchir à mon comportement

2 – On peut dire que j’ai assez peu d’amis

3 – Les qestions philosophiques m’intéressent beaucoup et j’y pense assez souvent

4 – Il m’arrive assez fréquemment de m’interroger sur le sens de la vie

5 – Je n’aime pas qu’on bouscule mon rythme de vie

6 – J’ai des idées claires sur les grandes questions actuelles

7 – Il n’est pas toujours facile de me faire changer d’avis quand j’ai réfléchi à une question

8 – On peut dire que je connais bien mes réactions dans différentes situations et je sais me contrôler quand il le faut

9 – Je donne parfois l’impression de me tenir à l’écart des autres

10 – Je m’intéresse beaucoup au développement personnel et à la maîtrise de soi

Total : …/100

 

L’intelligence naturaliste :

1 – Lorsque je vois un insecte son comportement m’intéresse ; il ne me fait pas du tout peur

2 – J’aime observer les animaux

3 – J’ai au moins une collection ayant un rapport avec la nature (pierres, feuilles, fleurs…)

4 – Lorsque j’ai le choix, je préfère une activité extérieure

5 – J’adoe marcher dans la nature

6 – J’aimerais pouvoir m’occuper d’un jardin

7 – Si je le pouvais je choisirais une vie à la campagne

8 – J’aime m’occuper des animaux

9 – J’en sais plus que la moyenne des gens sur certains thèmes touchant à la nature

1 0 – Je pense que l’étude de l’écologie est quelque chose d’important pour tout être humain

Total : …/100

 

L’intelligence existentielle :

1 – Très jeune je m’intéressais aux grandes questions philosophiques Qui sommes nous ? Quel est le sens de la vie ?

2 – Dans mon enfance on trouvait que je m’occupais de choses qui n’étaient pas de mon âge

3 – J’ai toujours préféré me poser des questions d’ordre général plutôt que de passer mon temps en distractions

4 – Je lis beaucoup de livres portant sur la philosophie ou le sens de la vie

5 – Les questions de religiosité m’ont toujours intéressée

6 – Je m’intéresse à l’ésotérisme et aux sciences occultes

7 – J’ai toujours donné l’impression d’avoir plus que mon âge

8 – Il m’est souvent arrive de poser à mon entourage des questions auxquelles personne ne pouvait répondre

9 – Je me suis rendue compte, à plusieurs reprises, que mes questionnements pouvaient inquiéter mon entourage

10 – Le monde quotidien me paraît souvent bien superficiel

Total : …/100




Les divers types de l’intelligence

13092007

Le psychologue Howard Gardne, en 1983, présenta une théorie qui mettait en jeu des intelligences multiples. Au début il en recensait sept :

- L’intelligence verbale : habileté à jongler avec les mots, à bien comprendre ce que dit autrui, à percevoir la signification de chaque mot, facilité à faire de l’humour, sens de la répartie.

- L’intelligence mathématique ou logico-mathématique : habileté à raisonner de manière abstraite, à analyser, à effectuer des calculs, à émettre des hypothèses, à discerner les liens logiques des structures mathématiques.

- L’intelligence musicale: habileté à percevoir les rythmes et à les reproduire de manière originale, elle facilite la compréhension des notes et du solfège, aide à composer des airs de musique ou des chansons.

- L’intelligence spatiale dite aussi parfois intelligence visuelle : habileté à visualiser de manière précise, facilite la reproduction d’idées sous fome de schémas ou de dessins, facilite une bonne mémoire visuelle.

- L’intelligence Kinesthésique : habileté à se servir adroitement de son corps, à contrôler ses mouvements, facilité pour les travaux manuels ou le bricolage, le sport et la danse.

- L’intelligence interpersonnelle : habileté à réagir de façon adéquate au comportement d’autrui, permet de comprendre le comportement des autres, de deviner les émotions et les intentions.

- L’intelligence intrapersonnelle : habileté à être conscient de soi et de ses mouvements intérieurs – pensées, émotions, croyances, etc. permet d’être conscient de ses forces et faiblesses.

- L’intelligence naturaliste : habileté à reconnaitre les plantes à savoir s’y prendre avec les cultures et les animaux capacité à évoluer de manière adaptée dans l’environnement naturel.

- L’intelligence existentielle : Habileté à aborder les questions vitales, sur le monde, le sens de la vie, l’être au monde…).

 




10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy

29082007

10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy dans Les troubles du sommeil 9782082015363rz9

Anne Tardy, ancienne insomniaque et adepte des méthodes douces, partage ses astuces naturelles et nous livre des exercices simples et rapides pour retrouver un sommeil de qualité.

Une bonne nuit se prépare dès le réveil : du petit déjeuner jusque sous la couette, découvrez tous ses secrets pour lutter en toute sérénité contre l’insomnie et retrouver un repos réparateur.

10 minutes vous suffiront pour vous réconcilier avec la nuit…

Sommaire :

 

LE SOMMEIL COMMENT CA MARCHE ?

La chimie du corps

La mélatonine, l’hormone somnifère

Les « trains » du sommeil

La lumière au secours de nos nuits

Le décalage horaire (jet-lag) : quand l’horloge interne mélange les jours et les nuits

Le baîllement

Sommeil au volant, ne trichez pas avec la fatigue

Nos amies les bêtes

 

Les troubles du sommeil

L’insomnie

Quid des somnifères

Bref aperçu des autres troubles du sommeil

 

Douze idées reçues sur le sommeil

 

VOS JOURS PREPARENT VOS NUITS

Le soleil s elève, à la bonne heure ! Sachez vous réveiller
Halte au stress !

Pensez autrement : une stratégie pour vaincre le stress

Mes clés zen pour vivre le jour qui vient

Relax !

Quelques méthodes de relaxation

Quid de la sieste ?

 

RETROUVEZ UNE HYGIENE DE SOMMEIL

Dix conseils en or

1) Rétablissez une cérémonie du sommeil

2) Ne vous écartez pas de votre rythme personnel « veille-sommeil »

3) Bougez !

4) Faites attention au repas du soir

5) Détendez-vous avant de vous coucher

6) N’utilisez pas votre lit pour autre chose que pour dormir (et pour les câlins)

7) Ne traînez pas au lit sans dormir

) Aménagez un environnement qui favorise le sommeil

9) Trouvez la bonne température interne

10) Keep cool !

 

Mes petits trucs

Mon truc imparable : le Post-il qui sauve

Un rituel d’offrande : faites cadeau de votre journée

L’examen de conscience

Trois règles avec lesquelles on ne doit pas transiger

 

LA CHAMBRE IDEALE


Boutez le monde extérieur hors de votre chambre !

Lumière tamisée

Halte aux bruits


Quelle est la température adéquate ?

Les couleurs du repos

Prenez garde à la pollution magnétique

La literie

Chambre et poussières

La chambre Feng shui

Dormir à deux

 

ASTUCES NATURELLES

Grand mère disait toujours…

Les conseils de pharamacie naturelle

La phytothérapie

L’aromathérapie

Quid des élixirs floraux

Les conseils de l’homéopathe

Les grands classiques

A chaque symptômes ses granules

Terreurs nocturnes des enfants

Les conseils du nutritionniste

Les principales règles d’hygiène alimentaire

Vous reprendrez bien un peu de tryptophane ?

A table ! Que choisir ?

A savoir

Théine et caféine

Les vitamines du soir


Les conseils du comportementaliste


La digitopuncture

 

LES REVES

Quiz rêves
Proverbes , dictions, expressions, adages




Idées reçues sur le sommeil

29082007

  »Il faut dormir 8 heures par nuit »

Pour être plus heureux, plus détendu, moins stressé, commençons par gommer l’expression « il faut » de notre vocabulaire ! En matière de sommeil, en tout cas, le « il faut être ou faire comme tout le monde » est une ineptie ! Le seul signe d’un sommeil suffisant est la bonne forme dans la journée.

A chacun son sommeil : chacun d’entre nous a en effet des besoins de sommeil spécifiques pour se sentir repose. Cette durée est variable d’un individu à l’autre. La plupart sont des « moyens dormeurs », entre 6 et 9 heures. Les petits dormeurs représentent 10% de la population. Ils ont besoin de moins de 6 heures et, contrairement aux insomniaques, ils sont en forme et actifs le lendemain. Les gros dormeurs ont, quant à eux, besoin de plus de 9 heures de sommeil.

(…) Le seul critière de normalité à retenir est l’impression d’être reposé au réveil et en pleine forme dans la journée. On ne le dira jamais assez : il est préférable de bien dormir plutôt que de dormir longtemps !

 

« Compter les moutons aide à s’endormir »

(…) une sérieuse étude de l’université anglaise d’Oxford a démontré qu’il vaut mieux penser à une scène agréable et reposante pour l’esprit que de compter des moutons pour retrouver le sommeil. En effet, une activité comme compter les moutons, les vaches, les voitures ou son argent entretient l’activité neuronale du cerveau, maintient son attention et, contrairement au but recherché, empêche de s’endormir.

Il est préférable, pour rencontrer Morphée, de s’adonner à une activité calme comme la lecture ou de prendre un bon bain, qui permet doucement de reposer le corps tout entier.  Les chercheurs d’Oxford suggèrent ainsi aux insomniaques de penser à une chute d’eau ou  à une plage tranquille…  (…) 

 

Source :  10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy
 




Les causes d’insomnie :

29082007

- Maladie physique :

Diabète, asthme, maladie infectueuse, ulcère gastro-duodénal, reflux gastro-oesophagien, céphalées, douleurs -rhumatismales, neuromusculaires, traumatiques -hyperthyroïdie… Vérifiez aussi que vous prenez pas de médicaments ayant une influence sur le sommeil comme les corticoïdes, les broncho-dilateurs ou certains hypertenseurs. Certains médicaments excitants (théophylline, salbutamol, cortisone, bêtabloquants…) peuvent ainsi être responsable d’insomnie.

- D’un trouble du sommeil intrinsèque :

Syndrome des jambes sans repos, mouvements périodiques nocturnes, troubles respiratoires associés au sommeil (du ronflement aux apnées) voir explications suplémentaires ici

- D’une dépression sous-jacente :

Elle est toujours à craindre lorsque l’insomnie touche principalement la seconde partie de la nuit et lorsqu’elle est accompagnée de petits signes tels que goûts à rien, obligation de se forcer pour faire la moindre chose, repli sur soi et parfois irritabilité, susceptibilité et agressivité.

- D’anxiété :

Elle provoque aussi bien des difficultés d’endormissement que des éveils dans la nuit. Elle s’accompagne souvent de signes physiques : transpiration excessive, sensation de boule dans la gorge, sensation vertigineuse, bouche sèche…

– De stress :

Certaines situations professionnelles ou familiales génèrent une tension pénible qui disparaît dès que la personne peut changer de cadre (exemple du sommeil qui s’améliore en vacances pour le stress professionnel). Voir le chapitre sur la gestion du stress p.76

- D’une insomnie chronique :

C’est une insomnie qui touche environ 15% des insomniaques. La personne est très préoccupée par son sommeil. Elle y pense dans la journée, le soir, et redoute d’aller se coucher. La mise au lit s’accompagne souvent de pensées négatives telles que : « je ne vais pas dormir » , ce qui conduit effectivement à un échec du sommeil. Tout se passe comme si la personne se conditionnait négativement par rapport au sommeil.

Source : 10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy

 

Tenez un agenda du sommeil

L’agenda du sommeil est un outil simple qui permet de comprendre quels facteurs interfèrent avec votre sommeil. Il vous permettra, en notant tous les éléments importants de votre nuit (heure d’extinction de la lumière, temps mis pour s’endormir, éveils dans la nuits, heure de réveil et de lever matinal, somnolence diurne ou sieste) de mieux connaître vos points forts et vos points faibles.

L’idéal est de prendre des notes pendant au moins 2 semaines d’affilée (afin d’intégrer plusieurs jours de repos). (…) Télécharger un agenda du sommeil sur le site du réseau Morphée

Source : 10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy





Les différentes sortes d’insomnies :

29082007

- Initiale : des difficultés à l’endormissement

- De milieu de nuit : réveils plus ou moins nombreux au cours de la nuit

- Terminale : réveil matinal trop précose et impossibilité de se rendormir
Voici quelques symptômes qui doivent vous alerter. Ne les négligez pas. Des insomnies qui se répètent ne doivent jamais être prises à la légère. Elles peuvent faire le lit d’une insomnie qui s’installe ou être le signe d’une dépression larvée…

* Vous avez du mal, depuis plusieurs semaines, à vous endormir.

* Vous rencontrez des difficultés à trouver le sommeil, même lorsque vous êtes très fatigué.

* Au bout d’environ 30 min dans le lit, vous ne dormez tjrs pas.

* Vous avez des sensations désagréables dans les jambes qui vous empêchent de vous endormir ou vous réveillent.

* Vous avez des réveils intempestifs en milieu de la nuit.

* Vous avez l’impression de ne pas fermer l’oeil de la nuit.

* Vous avez la sensation d’avoir des nuits non récupératrices.

* Vous vous réveillez tôt le mation et vous ne parvenez pas à vous rendormir, même si vous vous sentez fatigué.

* Vous avez tendance à somnoler toute la journée.

* Vous remarquez une chute brutale de votre énergie en début d’après-midi.

* Vous avez besoin d’un réveil qui « sonne fort et longtemps » (ou de deux réveils).

* Vous avez besoin de dormir beaucoup plus tard le week end.

* Vous dormez trop (plus de 11 heures par nuit).

D’une façon générale, il faut commencer à s’alarmer lorsque l’insomnie s’installe, c’est à dire lorsque vous dormez mal plus de trois fois par semaine et depuis plus de 3 semaines.

Source : 10 minutes pour bien dormir, plus de 300 conseils pour des nuits sereines et paisibles, Anne Tardy

 




La somnolence excessive

29082007

La somnolence anormale est souvent sous-estimée par le malade. S’endormir occasionnellement devant la télévision après un bon repas n’est pas pathologique. Il en va tout autrement quand cette somnolence est régulière obligeant à lutter pour rester éveillé devant la télévision, pendant la lecture ou en réunion de travail ou de famille. Plus encore, cette somnolence peut surprendre la personne au volant de sa voiture. Elle peut aussi être responsable de mauvaises performances au travail ou à l’école.

Source : Sommeil & Santé

 

Les maladies du sommeil responsables d’une somnolence excessive :

- Le syndrome d’apnées du sommeil :

Le syndrome d’apnées du sommeil est une maladie fréquente qui survient chez 4 à 6 % des adultes et également chez l’enfant. Il se traduit par des pauses respiratoires répétées au cours du sommeil (plus de 10 par heure de sommeil et durant plus de 10 secondes chez l’adulte), entraînant une asphyxie avec un fractionnement et une perturbation de la qualité du sommeil, avec, pour conséquence, une somnolence diurne plus ou moins importante. Ces pauses respiratoires sont habituellement ponctuées par un ronflement important. Elles sont parfois accompagnées de sensation d’étouffement la nuit, d’un sommeil agité et éventuellement d’une transpiration nocturne abondante, ainsi que de fréquents levers pour uriner. Sont souvent associés des maux de tête au réveil, une irritabilité, des troubles sexuels, des troubles de la mémoire et de la concentration, voire des signes de dépression. La fatigue est constante, souvent dès le réveil. Il est primordial de reconnaître et de traiter précocement les apnées du sommeil car elles peuvent favoriser l’apparition de troubles du rythme cardiaque, d’hypertension artérielle, et la survenue d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral.
De plus, l’hypersomnolence diurne peut être responsable d’endormissement au travail ou au cours de la conduite automobile.
Chez l’enfant la maladie peut se manifester par une hyperactivité dans la journée et une respiration laborieuse la nuit, et peut être responsable d’un retard de croissance et de difficultés scolaires.

Les causes des apnées du sommeil :

Les apnées existent dans tous les groupes d’âge et dans les deux sexes, mais elle sont plus fréquentes chez l’homme et chez la femme après la ménopause.
Les personnes les plus susceptibles d’avoir un syndrome d’apnées sont celles qui ronflent de manière importante, qui ont un surpoids ou des anomalies de la gorge ou de la face. Il semble y avoir également un facteur familial associé à cette maladie.
Les apnées du sommeil sont le plus souvent en rapport avec une obstruction des voies aériennes supérieures, provoquée par un relâchement anormal des muscles de la gorge et de la langue alors que la gorge est déjà encombrée par une anomalie anatomique ou une surcharge en tissu graisseux.
Chez l’enfant la cause la plus fréquente est la présence de grosses amygdales qui sont souvent la conséquence d’angines ou de rhinopharyngites à répétition. D’autres causes sont liées aux malformations faciales congénitales, (maladie de Pierre Robin par exemple), ou à des anomalies chromosomiques (trisomie 21 par exemple).

Le diagnostic du syndrome d’apnées du sommeil :

Il est réalisé au laboratoire du sommeil par un enregistrement de la respiration et de l’activité cérébrale au cours d’une polysomnographie.

Le traitement des apnées du sommeil :

Il doit être adapté à chaque patient. Il comporte en général des mesures hygiéno-diététiques pour éviter l’abus d’alcool, de tabac et de somnifères qui accentuent la fermeture des voies aériennes pendant le sommeil. Les personnes qui ont un surpoids peuvent tirer bénéfice d’un régime diététique. Le traitement le plus efficace est le traitement par la pression positive continue (PPC ou CPAP en anglais). Il s’agit de respirer la nuit (et pendant toutes les périodes de sommeil : sieste) à travers un masque ; ce masque est maintenu en place sur le nez par l’intermédiaire d’un harnais et relié à un petit compresseur (turbine) qui envoie un débit d’air continu avec une certaine pression, à travers le circuit jusqu’au nez. La pression positive continue permet de lutter contre l’obstruction des voies aériennes. Il s’agit d’un traitement palliatif puisque les apnées réapparaissent si la pression est interrompue.
D’autres traitements sont actuellement en cours d’évaluation tels que des appareils dentaires qui repositionnent la mâchoire inférieure et la langue, afin d’augmenter l’espace au niveau du pharynx. Dans certains cas, la chirurgie du voile du palais ou des os de la face peut être utile pour faire disparaître les apnées.

Source : Sommeil & Santé

 

 

- La narcolepsie (ou maladie de Gélineau)

La narcolepsie ou maladie de Gélineau est aussi fréquente que la maladie de Parkinson ou que la sclérose en plaque, et plus fréquente que la mucoviscidose, mais elle est beaucoup moins connue. Elle est souvent confondue avec une pathologie psychiatrique ou une épilepsie. Le retard de son diagnostic est habituellement de plus de 10 ans. Elle est caractérisée par des attaques de sommeil brutales et le plus souvent irrésistibles. Ces attaques peuvent se produire plusieurs fois dans la même journée et se prolonger par un état léthargique. Une somnolence familiale est souvent retrouvée. Elle s’accompagne dans sa forme complète d’une cataplexie caractérisée par des épisodes soudains de perte du tonus musculaire qui peut aller d’une simple faiblesse au niveau du cou, des genoux, des muscles de la face à une chute complète. Ces attaques involontaires sont habituellement déclenchées par une émotion soudaine en réaction au rire, à la surprise ou à la peur. D’autres symptômes peuvent exister comme des paralysies du sommeil se traduisant par l’impossibilité temporaire de parler ou de bouger à l’endormissement ou à l’éveil. Elles peuvent durer de quelques secondes à quelques minutes, et s’accompagnent d’une angoisse importante surtout lorsque la personne méconnaît le diagnostic.
Des hallucinations du sommeil sont fréquentes. Ce sont des expériences bizarres et désagréables ressemblant à un rêve éveillé. Elles apparaissent à l’endormissement ou lors de baisse de la vigilance pendant la journée.
Les siestes sont recommandées et très récupératrices. Les symptômes de la narcolepsie et particulièrement la somnolence excessive sont souvent suffisamment sévères pour entraîner des perturbations sérieuses dans la vie personnelle, sociale et professionnelle des individus malades.

Le diagnostic de la narcolepsie :

Il est réalisé en laboratoire du sommeil avec l’enregistrement d’une polysomnographie de nuit et de tests de latence d’endormissement dans la journée.
La plupart des narcoleptiques appartiennent à un groupe tissulaire HLA particulier qui est déterminé par une prise de sang.

Le traitement de la narcolepsie :

Il repose sur des médicaments qui augmentent la vigilance et sur une hygiène de vie permettant une meilleure répartition du sommeil avec quelques siestes brèves dans la journée. Les parents, les enseignants, les conjoints et les employeurs des sujets narcoleptiques devraient être informés des symptômes de cette maladie. Cela éviterait de confondre l’attitude du patient avec la paresse, l’hostilité ou l’absence d’intérêt ou de motivation. Cela permettrait également de fournir une aide et d’adapter le milieu socioprofessionnel du sujet à sa maladie.

Source : Sommeil & Santé

 

 

- Le syndrome des mouvements périodiques nocturnes ou des jambes sans repos

Certains sujets ont au cours de la nuit des secousses involontaires des jambes et parfois des bras qui se répètent 2 à 3 fois par minute au cours d’une bonne partie de la nuit. Ces mouvements qui perturbent leur sommeil peuvent les éveiller et également éveiller leur conjoint. Ces mouvements périodiques s’associent souvent à la maladie des impatiences des membres inférieurs qui sont des sensations déplaisantes dans les jambes, les mollets le plus souvent, parfois également dans les bras, à type de pincements, de tiraillements, de fourmillements plus ou moins douloureux. Ces sensations apparaissent lorsque la personne s’allonge ou s’assoie pour des périodes prolongées (assise à un bureau, en conduisant une voiture ou regardant un film). Ces personnes ont un besoin irrésistible de bouger les jambes lorsque la sensation apparaît. Habituellement, la marche, les massages, les flexions, la douche froide des genoux peuvent faire disparaître les sensations, au moins brièvement.
Les symptômes augmentent pendant les périodes de relaxation et la diminution d’activité, en particulier le soir et la nuit. Ces malades ont donc des difficultés à se relaxer et à s’endormir à cause de leur besoin impérieux de marcher ou d’avoir une activité pour faire disparaître les sensations désagréables dans les jambes. Leur mauvais sommeil au cours de la nuit peut entraîner une somnolence excessive pendant la journée avec le retentissement déjà signalé sur le travail, la vie sociale ou familiale.

Qui peut être atteint d’impatience des membres inférieurs et de myoclonies ?

Ces deux maladies apparaissent dans les deux sexes. Les symptômes apparaissent à tout âge mais ils sont les plus fréquents et les plus sévères chez les sujets plus âgés dont plus de 30 % sont atteints. Les sujets plus jeunes sont parfois considérés comme ayant des douleurs de croissance ou comme étant hyperactifs parce qu’ils ne peuvent pas par exemple rester assis tranquillement à l’école. Les insuffisants rénaux sont souvent atteints de ce syndrome, de même que les femmes enceintes.

Comment fait-on le diagnostic ?

Il est réalisé par l’examen polysomnographique du sommeil au cours d’une nuit au laboratoire.

Le traitement des impatiences et des mouvements périodiques :

Il repose sur des petits moyens comme l’utilisation de bains froids, de massages des jambes et d’exercices. Dans les cas sévères des médicaments peuvent être donnés qui sont également actifs sur les mouvements périodiques.

Source : Sommeil & Santé

 

 

- Autres hypersomnies :

Plus rares peuvent entraîner une somnolence excessive. Certaines maladies, en particulier neurologiques ou endocriniennes, ainsi que certains médicaments, peuvent entraîner cette somnolence. Des maladies chroniques comme l’asthme, l’insuffisance cardiaque, les maladies rhumatismales ou d’autres maladies douloureuses chroniques qui fractionnent le sommeil ont le même effet. L’alcool est également redoutable pour le sommeil : bien qu’il facilite l’endormissement, il provoque un fractionnement du sommeil pendant la nuit qui peut être responsable de somnolence dans la journée. De surcroît, il altère directement la rapidité des réflexes. La caféine, qu’elle soit consommée dans le café, le thé et les boissons sucrées, entraîne des difficultés d’endormissement pour des durées de 3 à 7 h. A très fortes doses des effets paradoxaux (somnolence) sont possibles. La nicotine du tabac est également un stimulant et perturbe le sommeil et l’endormissement.

 

Test : Etes-vous somnolent ?

Afin de pouvoir mesurer chez vous une éventuelle somnolence dans la journée, voici quelques situations relativement usuelles, où nous vous demandons d’évaluer le risque de vous assoupir.(…)

Pour répondre, utilisez l’échelle suivante en choisissant le chiffre le plus approprié pour chaque situation :

0 = aucun risque de m’endormir    1 = faible risque de m’endormir    2 = moyen risque de m’endormir   3 = fort risque de m’endormir

 

Situation :

* Assis en train de lire

* En train de regarder la télévision

* Assis, inactif dans un lieu public (cinéma, théâtre, réunion)

* Comme passager d’une voiture (ou transport en commun) roulant sans arrêt pendant une heure

* Allongé l’après midi lorsque les circonstances le permettent

* Etant assis en parlant avec quelqu’un

* Assis au calme après un déjeuner sans alcool

* Dans une voiture immobilisée depuis quelques minutes

 

Totalisez votre score :

Si vous avez moins de 11, vous êtes dans les limites de la normale.

Si vous avez entre 11 et 16, vous êtes anormalement somnolent : consultez votre médecin.

Si vous avez entre 16 et 24, vous êtes très somnolent : vous devriez rapidement consulter votre médecin et ne pas conduire.

 




Citations

29082007

 « Je pense donc je suis est un propos d’intellectuel qui sous-estime les maux de dents. Je sens donc je suis est une vérité de portée beaucoup plus générale est qui concerne tout être vivant» Milan Kundera

« Nous gagnerions plus de nous laisser voir tels que nous sommes, que d’essayer de paraître ce que nous sommes pas ». La Rochefoucauld

« Ne se sentir heureux que par comparaison, c’est se condamner à n’etre jamais vraiment heureux, car il faut toujours se démener pour rejoindre ou dépasser quelqu’un. » Gustave Thibon
« Un ami, c’est quelqu’un qui vous connait bien et qui vous aime quand même » Hervé Lauwick

« Celui qui s’assied au fond d’un puits pour contempler le ciel le trouvera petit », Maxime

On aime mieux dire du mal de soi-même que de n’en point parler. La Rochefoucauld, Maximes

Rien ne devrait nuire à un homme si ce n’est lui-même. Absolument rien ne devrait pouvoir être dérobé à un homme. Ce qu’un homme possède réellement est ce qui est en lui. Ce qui lui est extérieur ne devrait pas avoir la moindre importance. Wilde, Aphorismes

Le plaisir de la critique nous ôte celui d’être vivement touché de très belles choses. La Bruyère, Les Caractères

Celui qui, dans la vie, préfère le beau à l’utile, finira, comme l’enfant qui préfère les sucreries au pain, par s’abîmer l’estomac et par regarder le monde avec beaucoup d’humeur. Nietzsche, Humain, trop humain

Si vous observez avec soin qui sont les gens qui ne peuvent louer, qui blâment toujours, qui ne sont contents de personne, vous reconnaîtrez que ce sont ceux mêmes dont personne n’est content. La Bruyère, Les Caractères

L’égoïste n’est pas celui qui vit comme il lui plaît, c’est celui qui demande aux autres de vivre comme il lui plaît ; l’altruiste est celui qui laisse les autres vivre leur vie, sans intervenir. Wilde, Aphorismes

Les menteurs ne gagnent qu’une chose, c’est de ne pas être crus, même lorsqu’ils disent la vérité. Esope, Fables

Quand on est mal compris en entier, il est impossible d’écarter un malentendu de détail. C’est ce qu’il faut bien voir pour ne pas dépenser une énergie superflue à se défendre. Nietzsche, Humain, trop humain

Ceux qui, sans nous connaître assez, pensent mal de nous, ne nous font pas de tort : ce n’est pas nous qu’ils attaquent, c’est le fantôme de leur imagination. La Bruyère, Les Caractères

Remerciez vos ennemis, ils sont vos plus grands maîtres. Ils vous apprennent à faire face à la souffrance et à développer la patience, la tolérance, la compassion, sans rien attendre en retour. Dalaï Lama

L’amour et la compassion chassent la peur de vivre car lorsque ces deux qualités de l’esprit se développent en nous, la confiance intérieure surgit et la peur disparaît. C’est notre esprit qui crée le monde dans lequel nous vivons. Dalaï Lama

Devant l’obstacle, la fourmi ne se pose pas la question : “Pourquoi ça m’arrive et à cause de qui ?” Mais :
“Comment je vais me sortir de cette situation et avec l’aide de qui ?” Bernard Werber, essai sur les fourmis.

Vaut mieux réussir Sa vie que de réussir dans la vie.

La pluie et le soleil sont des êtres qui s’aiment car à deux ils forment l’harmonie de l’arc-en-ciel.

Regarder loin c’est regarder tôt Hubert Reeves

Si nous vivons dans l’erreur, ce n’est pas parce que la vérité est dure à voir, elle nous saute aux yeux, c’est parce que l’erreur nous est plus commode.

Il y a dans le coeur de chacun un aimant qui attire les véritables amis. Cet aimant, c’est l’altruisme, la disposition à s’intéresser d’abord à autrui. ” Paramahansa Yogananda

Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l’affection pour le protéger. Lao-Tseu


Les grandes pensées viennent du coeur, et les grandes affections viennent de la raison. Louis de Bonald

Qui aime l’arbre aime aussi les branches. Cité par Molière

Avoir de l’or faux est un malheur supportable et facile à découvrir ; mais le faux ami, c’est ce qu’il y a de plus pénible à découvrir.Théognis

Un ami est long à trouver et prompt à perdre. Proverbe général

Vous avez trois sortes d’amis : vos amis qui vous aiment, vos amis qui ne se soucient pas de vous, et vos amis qui vous haïssent. Chamfort

Un ami, c’est quelqu’un qui sait tout de toi, et qui t’aime quand même. F.W. Hubbard

Quand on est aimé, on ne doute de rien. Quand on aime, on doute de tout. Colette

On n’est jamais si malheureux qu’on croit ni si heureux qu’on avait espéré. La Rochefoucauld

Les conséquences de la colère sont beaucoup plus graves que ses causes. Marc Aurèle

“marchez sans peur dans la direction de vos rêves.Vivez la vie que vous avez imaginée!”d‘henry david thoreau.

“Ne sois pas découragé par la distance qui sépare ton rêve de la réalité.
Si tu as été capable de le rêver,tu seras capable de le faire”de belda davis

“Il n’est pas facile de trouver le bonheur en nous mêmes et il n’est pas possible de le trouver ailleurs.”

“Forme ton esprit a la gaieté et aux réjouissances,ce qui écarte des milliers de maux et prolonge la vie”de Shakespeare

“Apprends a estimer qui tu es,c’est la meilleure facon de lutter pou ton bonheur.”de Ayn Rand

“Rien n’arrive a l’homme qu’il ne soit capable d’endurer.”de Marc Aurele

“Le bonheur est salutaire pour le corps,mais c’est le chagrin qui développe les forces de l’esprit.”de Marcel Proust

“C’est seulement lorsque vous avez atteint les limites extrêmes du chagrin que vous pouvez comprendre la complexité de la nature humaine,appréhender les souffrances des autres,rendre hommage au courage et apporter toute votre compréhension,gentillesse et assistance a ceux qui en ont besoin”d’Odile Dormeuil

“Il sait beaucoup ,celui qui a beaucoup souffert; chaque jour il s’enrichit de sagesse”d’Ewe

“Là où il y a le chagrin,là où il y a la souffrance,là où il y a la peur,la bonté pousse et fleurit”de Lisa Rochambeau-Lapierre

“L’affrontement reste toujours le meilleur échappatoire”de Robert Frost
“Nous sommes tous dans le caniveau mais certains ont les yeux fixés sur les étoiles….”d’Oscar Wilde


“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles qu’on n’ose pas les faire ; c’est parce qu’on n’ose pas les faire qu’elles apparaissent difficiles.”

“Le temps adoucit tout.”

La plus grande défaite est d’être défait face à sa défaite.

“Reste devant la porte si tu veux qu’on te l’ouvre.
Ne quitte pas la voie si tu veux qu’on te guide.
Rien n’est fermé jamais, sinon à tes propres yeux”. Attar Farid al-Din

“Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira une fois.
Si tu lui apprends à pécher, il se nourrira toute sa vie”

” Mimez l’assurance plutôt que la timidité, mimez la force plutôt que la faiblesse, mimez la bonne santé plutôt que la maladie, et l’imagination dévastatrice aura du mal à s’installer.”
Alain

“La colère, comme toutes les passions, est d’abord un état du corps. Celui-ci est interprété ensuite. Plus tard, l’interprétation provoque l’état.”
NIETZSHE


“Parle si tu as des mots plus forts que le silence, ou garde le silence”
EURIPIDE

“Le silence vaut mieux que n’importe quelle avalanche de paroles.”
Julien Green

“La parole est d’argent et le silence est d’Or”
Proverbe français.

” Parler est le plus moche moyen de communication. L’homme ne s’exprime pleinement que par ses silences. “
San-Antonio

“La parole douce rompt la colère, la parole dure excite la fureur”
La Bible
Extrait de Le livre des proverbe

“On a besoin de ses mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas.”
Romancière et poétesse canadienne, Anne Hébert
Extrait de “Le torrent”

“Le naturel n’existe pas, il s’acquière”
Paul VALERY

“Une image, c’est mille mots”
Proverbe Français

“Les choses sont souvent moins compliquées qu’elles ne le paraissent”.
Milton Erikson

“Parler est un besoin, écouter est un art.”
GOETHE

” Qui parle sème, qui écoute récolte.”
Proverbe Persan

“Écouter c’est se rendre disponible physiquement, intellectuellement et affectivement pour percevoir par tous ses sens les informations dites et non dites par l’interlocuteur dans un esprit de bienveillance véhiculé par son attitude. “
Dr Louis PUYBASSET

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, c’est pourquoi ils l’ont fait.”
Anonyme

“Celui qui pense qu’il peut réussir et celui qui pense qu’il ne le peut pas ont tous les deux raison.”
Anonyme

“Ce que nous devons apprendre à faire, nous l’apprenons en le faisant”.
Aristote

“Ce sont les pensées d’un homme qui déterminent sa vie”.
Marc-Aurèle

« Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé. »
André Breton

Je me suis efforcé de ne pas rires des actions des hommes, ni de les déplorer, ni de les mépriser, mais de les comprendre.
Spinoza

Les humains ne sont pas troublés par les évènements de leur vie, mais par les idées qu’ils s’en font.
Épictète

Tu as le droit humain et divin de penser, de ressentir et d’agir comme bon te semble, comme il te plaît. Tu n’es obligé à rien, et rien ne t’est interdit.

” la majorité c’est personne – la minorité c’est tout le monde “
Gilles Deleuze sur l’idée de majorité

C’est dans le moule de l’action que notre intelligence a été coulée.
Henri Bergson

L’action est une suite d’actes désespérés qui permet de gagner l’espoir.
Georges Braque

Le faire est révélateur de l’être.
Jean-paul Sartre

L’homme est capable de faire ce qu’il est incapable d’imaginer.
René Char

Nous aurions souvent honte de nos plus belles actions si le monde voyait tous les motifs qui les produisent.
La Rochefoucauld

Je n’envisage mon avenir que quand il est passé.
Francis Blanche

Rien ne sert de pisser si on n’en a pas envie.
Pierre Dac

Une âme peut se dire généreuse quand elle prend plus de plaisir à donner qu’à recevoir.
Chevalier De Méré

Donner est un plaisir plus durable que recevoir, car celui des deux qui donne est celui qui se souvient le plus longtemps.
Chamfort

Rien de grand ne s’est accompli dans le monde sans passion.
Friedrich Hegel

La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise.
Henri Jeanson

Je lutte contre des idées dont je ne suis même pas sûr qu’elles existent.
Anonyme

Rien n’est plus dangereux qu’une idée quand on n’a qu’une idée.
Alain

Il n’est pas difficile d’avoir une idée. Le difficile, c’est de les avoir toutes.
Alain

Il faut toujours avoir deux idées: l’une pour tuer l’autre.
Georges Braque

Le propre des imbéciles est de détester tout ce qu’ils ignorent.
Anonyme

Rien n’est si dangereux qu’un imbécile qui a les apparences d’un homme intelligent.
Édouard Herriot

L’injustice est le principe même de la marche de cet univers.
Ernest Renan

Une injustice dont nous profitons s’appelle la chance; une injustice dont un autre profite s’appelle un scandale.
Louis Dumur

L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.
Bertrand Russell

Je ne réponds pas d’avoir du goût, mais j’ai le dégoût très sûr.
Jules Renard

Il y a des gens qui sont chauves au dedans de la tête : ce sont ceux qui n’ont pas le sens de l’humour.
Francis Blanche

La timidité est le résultat de l’opinion généralement exagérée qu’on se fait du mérite des autres.
Gérard de Rohan-Chabot

“L’animal qui s’en sort le mieux n’est pas celui qui se bat tout le temps.
Mais celui qui a trouvé le moyen de ne pas avoir à se battre”
Thierry Gaudin

Etre sympatique, c’est montrer son intêret pour les autres.
Or, chaque nouveau contact la focalise sur l’intérêt qu’elle peut offrir aux yeux des autres (Qu’est ce que je peux bien leur apporter ?)
Il n’est pas possible d’être authentiquement sympatique quand on est obnubilé par ses lacunes et donc rivé sur sa propre personne et sur son image.
“Approcher les autres est ce difficile ?”
Isabelle Nazarre Aga

“Pour savoir ce que tu es sache d’abord ce que tu n’es pas”
Sri Nisargadatta Maharaj

C’est en allant vers les autres qu’on se rapproche de soi même”
Patrick estrade

“Ne marche pas devant moi, je ne suivrai peut-être pas.
Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas.
Marche juste à côté de moi et sois mon ami.”Albert Camus

“La lenteur n’est pas la marque d’un esprit dépourvu d’agilité ou d’un tempérament flegmatique. Elle peut signifier que chacune de nos actions importe, que nous ne devons pas l’entreprendre à la hâte avec le souci de nous en débarrasser”.
Pierre Sansot

“Je marche moins, mais je regarde mieux. Je ne gambade pas avec mes jambes, mais avec le regard” ».
Pierre Sansot

Ce que je sais n’est rien auprès de ce que l’on sait. Ce que l’on sait n’est rien à côté de ce que l’on saura. Ce que l’on saura n’est rien à côté de ce qui est.
Docteur Peyré

On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux.
Antoine de Saint-Exupéry

Ceux qui mettent le soleil dans la vie des autres ne peuvent le garder éloigné d’eux-mêmes.
James M. Barrie

On ne peut comprendre la vie qu’en regardant en arrière; on ne peut la vivre qu’en regardant en avant.
Soren Kierkegoard

Continuer à souffrir sans améliorer son sort n’est pas de la patience, c’est de l’ignorance.
M. Mead

«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme»
Antoine-Laurent de Lavoisier

“Ne regardez pas en arrière avec colère, ni devant avec crainte, mais autour de vous avec conscience.”
James Thurber (tiré du livre Bouillon de Poulet pour l’âme)

“Vivez si m’en croyez,
N’attendez à demain
Cueillez dès aujourd’hui
Les roses de la vie”
Pierre de Ronsard

La vérité apprise d’autrui est sans valeur. Seule compte,
seule est efficace la vérité que nous découvrons nous-mêmes;
Alexandra David-Neel.

Je ne suis pas responsable des comportements d’une autre personne, mais je suis reponsable de sa présence dans ma vie.
auteur inconnu

L’amour éclaire les bons comme les méchants. La rose peut-elle dire : “Je vais offrir mon parfum à toutes les bonnes personnes qui vont me resprier et en priver les mauvaises” ? La lampe peut-elle dire : ” Je vais répandre ma lumière sur les bons et en priver les méchants” ? Un arbre peut-il dire : “Je vais faire de l’ombre aux gentilles personnes qui se couchent à mes pieds et en priver les méchantes” ? Ces images montrent bien ce qu’est l’amour.
Anthony de Mello

Certains sont d’ailleurs tellement préoccupés par leur réponse qu’ils ne savent même plus ce qu’on leur a dit.


Le plus souvent, je monologue et j’en fais surtout un exutoire ; j’ai tendance alors à conseiller ou à imposer des solutions toutes faites. »

Faire attention à la réalité de l’autre, à l’environnement dans lequel je suis et dans lequel il est, c’est prendre en compte tout un ensemble : ses mots, bien sûr, mais aussi son ton, son attitude vis-à-vis de moi, son corps et ses réactions

C’est, en quelque sorte, être « branché » sur l’extérieur de soi

Ainsi, si je suis trop préoccupé par ma réponse, si je suis trop envahi par les émotions, si j’ai d’autres soucis en arrière-fond, je vais avoir beaucoup de mal à écouter l’autre, je ne serai pas bien « branché » sur lui.

Écouter, exige de vérifier continuellement auprès de l’autre,
car il n’y a que lui, en définitive, qui sait à peu près ce qu’il veut me dire.

La nature nous a donné une langue et deux oreilles pour que nous écoutions le double de ce que nous disons.

Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, tais-toi.

On apprend plus sur quelqu’un en l’écoutant parler qu’en entendant les autres en parler.

Les paroles vraies ne sont pas toujours belles; les belles paroles ne sont pas toujours vraies.

Les mots sont des nains, les actions des géants.

S’il vous faut beaucoup de mots pour exprimer ce que vous pensez, repensez-y.

Pour les timides, sachez qu’il vaut mieux ne pas parler et avoir l’air con que de parler et le prouver.

Les meilleurs médicaments du monde seront toujours les paroles de réconfort administrées au bon moment.

Il faut 2 ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire.

Les paroles de bienveillance peuvent être brèves mais leur écho résonne à l’infini.

Une seule pensée constructive, vaut mieux qu’une heure d’efforts futiles.

Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvre. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand t’as commencé !
Coluche

“Nous avons ajouté des années à notre vie, mais pas de vie à nos années”

“Nous allons de par le monde en haissant et rejetant des aspects d’autrui et de nous-mêmes que nous croyons méprisables, menaçants ou inutiles… Cependant, si nous prenons le temps, nous finissons par nous rendre compte de tout ce qu’il nous en coûterait de vivre sans ces choses que nous avons rejetées à un moment donné”
Je suis né aujourd’hui au lever du jour, Jorge Bucay

“Les gens qui réussissent s’appuient sur leurs points forts au lieu d’essayer d’améliorer leurs points faibles”…
Xavier Cornette de St Cyr




S’entraîner à ne pas juger : toujours l’acceptation

28062007

(…)L’effet d’étiquetage est bien connu en psychologie : une fois que l’on a porté un jugement sur quelqu’un, il est difficile de revenir dessus, car toutes ses actions ultérieures seront alors sous l’influence du jugement.

Nous aurons tendance à mémoriser ce qui confirmera notre étiquetage, et à refouler ce qui ne le confirmera pas. C’est ce que l’on nomme un biais d’exposition sélective : on choisit de préférence les informations qui confirment nos croyances et nos préférences. (…)

Christophe André, Imparfaits, libres et heureux

 







Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres