Les croyances quelques soient les troubles psys

28062007

Nous pouvons écrire dans un petit carnet toutes les croyances que nous avons parmi cette liste.

Pour chaque croyance, vous pouvez noter le pourcentage (de persuasion), plus le pourcentage est élevé, plus la croyance nous trouble dans la vie, et à ce moment la nous pouvons confronter la ou les croyances en question.

Pour comprendre :

Lire : « Le cerveau » Réparer sa route de vie, Louise Reid

IMPORTANT :

Pour confronter plus vigoureusement les croyances en question, il est nécessaire de passer à l’action c’est à dire de vivre les situations ou l’on éprouve des émotions désagréables (tristesse, culpabilité, colère, peur etc….)

 

Les croyances :

 

Trouble de la personnalité antisociale, croyances

J’ai droit à ce que je veux
Les gens sont faits pour être exploités
La force ou la ruse est le meilleur moyen pour que les choses soient faites.
Nous vivons dans une jungle où seul le plus fort survie.
Si je ne profite pas des gens, c’est eux qui profiteront de moi en premier.
Il n’est pas important de respecter ses promesses ou d’honorer ses dettes.
Le mensonge et la tricherie sont autorisés du moment que l’on ne se fait pas prendre.
J’ai été injustement traité et je suis en droit d’obtenir mon du par quelque moyen que ce soit.
Si les autres ne se protègent pas, c’est leur problème
Je me moque pas mal de ce qu’ils pensent
Je suis en colère, il faut que je fasse quelque chose

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#beck-dependent

 

Trouble de la personnalité schizoide, croyances

J’ai besoin de mon espace
Je ne suis pas comme les autres
Les relations sont sources de problèmes.
La vie est plus simple sans les autres.
Je suis vide en moi.
Il est mieux pour moi de garder mes distances et de faire profil bas.
Je suis un inadapté social.
La vie est fade et ingrate.
Ils devraient me laisser seul
Je ne comprends pas pourquoi les autres sont heureux ensembles

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

Trouble de la personnalité schizotypique, croyances

Je ne dois prendre en compte que ma propre vision; Je ne dois pas être influencé par qui que ce soit
J’ai certains pouvoirs
Je me sens comme un extra terrestre dans un environnement effrayant.
Comme le monde est dangereux, tu dois faire attention à toi en permanence.
Il y a des raisons pour toute chose. Les choses n’arrivent pas par chance.
Parfois mes propres perceptions sont une indication de ce qui va arriver.
Les relations font peur.
Si je leur dis ce que je pense vraiment, ils ne me croieront pas
Je sais ce qu’ils pensent
Je suis débile

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

Trouble de la personnalité borderline, croyances

L’autre doit s’occuper de moi
Personne ne me comprends
Personne ne pourrait m’aimer ou vouloir être près de moi si ils me connaissaient vraiment.
Je ne peux pas me débrouiller seul, j’ai besoin de quelqu’un pour prendre appui.
Si je ne fais pas ce que les autres veulent, ils m’abandonneront ou ils m’attaqueront.
Les autres peuvent me blesser, m’attaquer, prendre avantage sur moi (je dois me protéger).
Il m’est impossible de me contrôler ni de me discipliner.
Je dois contrôler mes émotions ou quelque chose de terrible va se produire.
Ne te fais pas d’amis, ils te feront de la peine
Il n’y a jamais personne pour combler mes besoins, pour être fort pour moi, pour prendre soin de moi
Je serai toujours seul
La douleur que je ressens est insupportable
Je suis un fardeau pour les autres

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#beck-dependent

 

Trouble de la personnalité dépendante, croyances

Je suis impuissant
Je suis faible et incapable de me débrouiller tout seul.
J’ai besoin de quelqu’un de disponible autour de moi à tout instant pour m’aider à réaliser ce que je dois faire ou au cas ou quelque chose de mauvais m’arriverait.
Je suis impuissant quand je suis livré à moi-même.
Je suis basiquement seul–sauf si je peux m’attacher à une personne plus forte.
La pire des choses serait que l’on m’abandonne.
Je dois rien faire pour offenser mon supporter ou mon « aideur ».
Je dois être docile pour le maintenir dans des bonnes dispositions à mon égard.
J’ai besoin de savoir que quelqu’un peut m’aider n’importe quand
J’ai besoin des autres pour m’aider à prendre des décisions ou me dire ce que j’ai à faire
Les gens me trouvent minable

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#beck-dependent

 

Trouble de la personnalité évitante, croyances

Je pourrais être blessée
Je suis socialement inepte et indésirable dans toutes les situations.
Les autres personnes sont potentiellement critiques, indifférentes, humiliantes ou rejetantes.
Les autres me sont supérieurs
Si une personne reste près de moi, elle va découvrir mon « vrai » moi et me rejeter.
Être exposé comme inférieur sera intolérable.
Je dois éviter les situations déplaisantes à tout prix et ne pas prendre de risques
Si j’ignore un problème, il s’en ira
Je vais échouer
Ils ne m’aiment pas

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#beck-dependent

 

Trouble de la personnalité paranoiaque, croyances

Je suis vulnérable
Les gens sont des adversaires potentiels
Je ne peux pas faire confiance aux autres personnes.
L’autre a des motivations cachées.
Si il est gentil c’est pour me tromper
Je dois rester en permanence sur mes gardes.
Il n’est pas prudent de se confier aux autres.
Les personnes prendront avantage sur moi si je leur laisse une chance.
Les autres personnes essaieront de m’abaisser délibérément.
J’aurais de sacrés problèmes si je laisse les autres personnes penser qu’elle peuvent s’en tirer si elles me maltraitent
Si les autres personnes trouvent des choses sur moi, elles s’en serviront contre moi

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

Trouble de la personnalité histrionique, croyances

Je dois faire bonne impression
Pour être heureuse, j’ai besoin que les autres fassent attention à moi.
Tant que je n’amuse pas ou que je n’impressionne pas les autres, je suis rien.
Je dois être le centre de leur attention.
Si j’amuse les autres, ils ne remarqueront pas mes faiblesses.
Seule je suis incapable d’organiser ma vie
Je sais charmer pour qu’ils m’aident et qu’ils m’aiment
Ils me trouvent irrésistible

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

Trouble de la personnalité narcissique, croyances

Je suis exceptionnel
Du fait de ma supériorité, je suis en droit d’obtenir un traitement de faveur et des privilèges.
Je n’ai pas à m’encombrer de règles qui ne s’appliquent qu’aux autres.
Si les autres ne montrent pas le respect que je mérite, ils doivent être punis.
Les autres doivent satisfaire mes besoins qui sont plus importants que les leurs.
Les autres doivent reconnaître au combien je suis spécial.
Comme je suis si talentueux, les autres devraient me céder la place.
Aucun besoin de quiconque ne doit interférer avec les miens
Ils ne savent pas qui je suis
Ce sont des moins que rien

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

Trouble de la personnalité obsessive compulsive, croyances

Les erreurs sont mauvaises, je ne dois pas commettre d’erreurs
Je ne dois que compter sur moi pour vérifier que les choses ont été faites.
Les autres ont tendance à être trop décontractés, souvent irresponsables, indulgents envers eux-mêmes, ou incompétents.
Il est important d’être parfait en tout.
Si je n’ai pas de trucs, tout va s’effondrer.
Chaque faille ou baisse de performance peut conduire à la catastrophe.
Je dois avoir un contrôle total sur mes émotions.
Les autres doivent faire les choses de ma façon
Je suis responsable de moi et des autres
Si je ne réussi pas à 100%, c’est un échec total
Je dois faire cela moi-même ou ce sera mal fait

http://www.aapel.org/bdp/BLtroublespers.html#borderline

 

 

Écrire et compléter avec toutes les idées qui nous passent par la tête

Plus la liste sera longue pour chaque phrase mieux ce sera.

Il faut que…

Il faudrait que…

J’ai absolument besoin de…

J’ai absolument besoin que…

J’ai besoin de… pour être heureux

Il ne faut pas que…

Il ne faudrait pas que…

Ce serait affreux ou terrible si…

S’il fallait que… ce serait terrible et insupportable.

Si je fais  »ça »… je suis nul.

Si je ne fais pas  »ça »… je suis nul.

Il faut que… pour que je sois une personne valable.

Il ne faut pas que… pour que je sois une personne valable.

Il ou elle devrait…

Elle ou il doit…

La vie devrait être…

La vie doit être…

 

 

D’autres croyances 

Je dois obtenir l’approbation de tous les gens qui comptent pour moi

Je dois me montrer compétent et apte à réussir, au moins dans un domaine

Certaines personnes sont mauvaises. Elles doivent être blâmées et punies pour leur méchanceté

Si les choses ne vont pas comme je veux, c’est insupportable, épouvantable, catastrophique

Mes humeurs sont le fruit de facteurs externes ; je n’ai pas le pouvoir de les modifier

Je dois nourrir des inquiétudes pour tout ce qui est, paraît ou peut devenir dangereux et menaçant.

Il est plus facile de fuir les difficultés et d’abandonner mes responsabilités que d’y faire face

Je suis entièrement tributaire de mon passé pour mes sentiments et mes comportements actuels.

Je devrais toujours pouvoir modifier les choses qui me déplaisent

Le bonheur peut-être atteint sans se donner de mal, par l’inaction et la paresse

 

Différences entre les croyances réalistes et les croyances irréalistes.

Réalistes:

Démontrables et vérifiables.
Causent des émotions appropriées.
Causent des comportements efficaces et avantageux.
Habituellement logiques et cohérentes.
Causent habituellement des émotions agréables.

Irréalistes:

Indémontrables ou contredites par les faits.
Causent des émotions inappropriées.
Causent des comportements moins efficaces et avantageux.
Souvent illogiques et incohérentes.
Causent souvent des émotions désagréables.

http://www3.sympatico.ca/saharas/hommes/PER.html#croy

 

Types de croyances irréalistes

Les croyances irréalistes contiennent plusieurs facteurs. On y retrouve:

L’exigence

La «catastrophisation»

Une faible tolérance à la frustration

L’évaluation de soi et des autres

Les prédictions surgénéralisées concernant le futur

Selon la théorie de PER, la première croyance irréaliste, l’exigence amène souvent les quatre autres facteurs.

Source : http://www3.sympatico.ca/saharas/hommes/PER.html#croy

Voir les déformations de raisonnement : « Pensez positif » de Philippe Brinster

 

CROYANCES négatives (« tu es nul, etc »)

Le sujet c’était : « Je me critique tout le temps ! ».

Ex.: « tu es nul  » !… D’où vient cette « voix » ? eh bien du passé : que ce soient des critiques ou des compliments, c’est ce qu’on a intégré en soi du discours des autres, qui se transmet souvent d’une génération à l’autre et qui ne nous appartient pas…

Alors, fuir ou remettre à leur place toutes relations toxiques ?
Il existe d’autres solutions pour ne pas se laisser miner par cette voix intérieure (ce « critique intérieur », ce juge intérieur destructeur, « saboteur ») :

Une recette de DSS pour faire taire cette « voix » : lui donner une voix ridicule (….) en somme, il s’agirait de s’en détacher par la dérision, prendre suffisamment de recul par rapport à ces « croyances » négatives ?).

Autre chose :
les gens qui se critiquent/se déprécient ( faible estime de soi ) ont du mal à trouver ce qu’ils ont FAIT de bien.
Alors ce qu’il faut faire, c’est plutôt leur faire retrouver (revivre) des situations où ils se sont SENTIS bien.

Méthode :
Relaxation -> dans cet état favorable à l’autosuggestion, tenter de retrouver (revivre) non pas des situations où l’on a eu l’occasion de briller, mais plutôt les situations où l’on s’est senti confortable, à l’aise.

Source : http://iis13.domicile.fr/essentiaco/archives%20forum-guerir/croyances-autosuggestions.html#ancre5450







Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres