Auto suggestion, J. BOISSON DE LA RIVIERE, La confiance en soi

28 06 2007

L’autosuggestion d’hier devient la pensée d’aujourd’hui.

La pensée d’aujourd’hui devient le ressort principal de l’action.

Les pensées et les actes répétés deviennent des habitudes qui font partie de vous-même.

En réalité, ce que vous suggérez fréquemment à vous-même, vous le devenez. »

 

 Installez le sourire en vous :

Il faut que chaque formule ait un contenu émotionnel qui sollicite l’intérêt : pour cela, l’image mental doit être intense et colorée. Les formules doivent être positives, nettes, fortes et stimulantes. Le but est de faire surgir une image anticipatrice de ce que l’on a décidé de faire ou de résultat souhaité, de sorte qu’on le voit à l’avance dans son accomplissement et dans ses résultats.

Le subconscient assimile les ordres lorsqu’ils sont donnés par l’intermédiaire d’un code d’autosuggestions vécues en images. Il ne retient, en effet, ce qui le frappe. Seul le contenu émotionnel peut influer et la volonté consciente n’entre en jeu que pour maintenir un certain calme physique et mental durant la séance. Comme nous venons de le mentionner, si vous crispez trop votre volonté sur ce que vous désirez obtenir, vous irez à l’encontre du but fixé. (ex : « Je veux…. » cela ne constitue qu’une surexcitation nerveuse et non un acte de volonté).

 

Relaxez vous :

Allongez-vous ou asseyez vous le plus confortablement possible dans un endroit calme, où l’on ne risque pas de venir vous interrompre.

Commencez par vous détendre.

Pratiquez quelques exercices de contraction – décontraction musculaire : pour cela, contractez un groupe de muscles, comptez jusqu’à trois et relâchez. Puis passez à un autre groupe, puis la gauche : pied, mollet, cuisse. Ensuite, les bras droit, puis gauche, les épaules, les fessiers, le dos. Étirez le cou, tournez la tête doucement à droite et à gauche pour libérer les cervicales. Contractez et relâchez le cuir chevelu. Desserrez les mâchoires et laissez la langue décontractée dans votre bouche. Vos dents ne sont pas serrées.

Détendez le tour des yeux.

Sentez comme à présent vous êtes relâché. Laissez-vous aller…

 

 

Pratiquez la respiration rythmée :

A présent que vous êtes détendu, respirez lentement et profondément, par le nez en commençant par une expiration (toujours par le nez). Imaginez, en exhalant votre souffle, que vous chassez avec lui toutes les impuretés en vous, physiques, mentales, tout ce que vous n’aimez pas et dont vous désirez vous débarrasser.

Visualisez cela comme un nuage noir que vous expulsez de vous-même. Expirez doucement, sans violence, en prenant conscience de vos côtes qui se resserrent, de votre abdomen qui se contracte en appuyant sur votre diaphragme.

Puis, retenez votre souffle pendant quelques secondes, sans dépasser le temps d’une expiration – inspiration ni chercher à battre des records : vous ne faites pas de la plongée sous-marine, mais un exercice d’autosuggestion ! Pendant cette brève rétention, imaginez-vous lavé de tout ce qui vous déplait, prenez plaisir à cette sensation et pensez : « je suis calme et maître de moi. »

Laissez ensuite l’air pénétrer naturellement dans vos poumons, sans effort. Imaginez qu’avec l’air, vous absorbez l’énergie vitale (« le prana » des Orientaux) qui vous régénère, vous vivifie et vous imprègne de ce que vous désirez être. Vous pouvez le visualiser sous la forme d’une lumière d’un blanc brillant, pailleté d’or ou de rose.

Chaque inspiration vous construit, chaque expiration vous purifie des résidus malencontreux. Durant l’inspiration, pensez : »Le calme entre en moi, la force, la maîtrise de moi-même, m’équilibre et l’harmonie me pénètrent ». Retenez à nouveau votre souffle durant quelques secondes en visualisant toute cette énergie accumulée durant votre inspire qui pénètre votre sang et toutes vos cellules.

Répétez une dizaine fois cette respiration rythmée sur la base de cinq secondes par exemple : cinq secondes d’expiration, cinq secondes de rétention, cinq secondes d’inspiration, cinq secondes de rétention.

 

La technique du tableau :

Cette technique est très efficace. Elle vous permettra de résoudre toutes sortes de problèmes, de vous défaire de mauvaises habitudes…

Après vous êtes relaxé en profondeur (vous pouvez aussi vous imaginer dans un lieu de rêve comme la plage de vos vacances, le bord d’un ruisseau ou tout autre lieu de votre choix), visualisez deux tableau côte à côte : un tableau noir et un tableau blanc.

Sur le tableau noir, notez le comportement à modifier. Écrivez à la craie afin que chaque mot ressorte distinctement. Contemplez ensuite avec dégoût et colère les phrases inscrites sur ce tableau ; puis, brisez le. En le détruisant de cette manière, vous effacez de votre subconscient votre mauvaise habitude.

Maintenant, inscrivez sur le tableau blanc ce que vous désirez développer. Éprouvez un intense sentiment d’approbation et de plaisir à la lecture de ces mots.

 

Il faut répéter de nombreuses fois cet exercice. En résumé, pour résoudre un problème avec la technique des tableaux, les deux points importants sont donc :

-         destruction du tableau noir où figurent les points négatifs à modifier.

-         Représentation du tableau blanc avec les changements réalisés.

 

Je suis une jeune femme allongée sur le dos dans un paysage de campagne verdoyant. A côté de vous, se trouve la personne que j’aime. Je n’ai rien à faire, je suis en vacances. Je ne pense à rien, sauf que je suis contente d’être là, sans parler à partager ce moment de bonheur avec mon compagnon. J’entends les oiseaux chanter au loin. Je regarde le ciel bleu ; un nuage solitaire le traverse lentement.

Je fais une randonnée. La journée est très chaude. Il y  a dix minutes, j’ai découvert un joli petit lac de montagne. L’air frais et humide me revivifie. L’eau est profonde, mais limpide comme le cristal. Des fougères se reflètent à la surface, immobile comme un miroir, sauf près de la source qui se jette dans l’eau, à une centaine de mètres. Je suis stupéfaite de voir une eau si calme et paisible.

Je suis allongée sur l’eau dans un lagon bien abrité du Pacifique. Je suis parfaitement en sécurité. Je n’ai rien à faire. Le soleil est un peu trop chaud, mais pas assez pour me faire brûler, et une brise légère me rafraîchit. Les vaguelettes me caressent et s’écrasent sur le rivage. De temps en temps, l’ombre d’un cocotier passe sur moi. Je me sens un peu étourdi.

 


Actions

Informations



Une réponse à “Auto suggestion, J. BOISSON DE LA RIVIERE, La confiance en soi”

  1. 1 01 2009
    varlet (20:42:02) :

    bonsoir,

    j’ai esseyee de vaincre ma phobie cela ma enlevee la moitie de ma phobie. Ma soeur et ma cousine mon aidee je les remercient et je vous remercis sur ces informations que vous m’etaient sur le net.je vais esseyee de la vaincre completement grace a vos conseil. Je vais continuer de la finir avec vos conseil.

    ps:desole pour les fautes d’ortographes.

    merci d’avance pour tous les conseils.

Laisser un commentaire




Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres